La biodiversité du Havre de Regnéville

Classé dans : Milieux naturels | 0

Entre terre et mer, le havre de Regnéville et la Pointe d’Agon recèlent de nombreux trésors vivants. Grâce aux inventaires effectués et dirigés par Alain Livory depuis plus de 20 ans, ce site s’inscrit comme le premier milieu naturel de la Manche en termes de biodiversité. Au niveau régional, avec plus de 2900 espèces observées, il se place probablement en deuxième position après l’estuaire de l’Orne. Ces inventaires sont présentés à un large public au travers 5 volumes des ‘Dossiers de Manche-Nature’, dont le dernier traitant de la biodiversité fongique et des nouvelles observations animales vient de paraître. (Voir ici)

L’ensemble de cette étude scientifique concerne une vaste étendue estuarienne bordée de massifs dunaires, de mielles (dunes qui sont ou ont été mises en culture), d’une étroite bordure de marais, de prés salés, de bocage, d’aires aménagées ainsi que de l’estran. Voici les limites géographiques :

Voici le pdf de la partie expertise mycologique du vol 4 :

Flore et Faune du havre de Regnéville vol 4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.